Everything Everything, Chronique #15

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre mais j’ai toujours pensé que ce n’était pas pour moi. Mais à force de voir des avis très positifs, j’ai changé d’avis et j’ai voulu, moi aussi, découvrir cet oeuvre.

Le résumé:

IMG_20171120_111203_647

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

  • Auteur: Nicola Yoon
  • Romance, Contemporain
  • Editions Le livre de poche
  • 384 pages

Ma note: 18/20

Ce que j’en pense:

Petite aparté: 

Comme je le disais plus haut, je pensais que ce n’était pas une lecture pour moi. Surtout lorsque j’ai posté ma photo instagram, les commentaires ne me rassuraient pas trop… Je ne lis pas de contemporain ou rarement. Dans mes lectures j’ai besoin de m’évader, rêver, rire… et je fuis les histoires tristounettes. Mais je me suis lancée et j’ai vraiment, vraiment accroché !

Dès la première page, Madeline, notre héroïne, pose le contexte. Elle nous parle de son lieu de vie « tout blanc » où seuls ses livres apportent une touche de couleur. Dans chacun de ses livres, elle marque son nom mais surtout elle met des petites annotations très sympathiques si, on ne sait jamais, quelqu’un tombait sur un de ses livres.

Sa maman est son médecin particulier et Carla, est son infirmière attitrée depuis des années. Elle ne connait personne d’autre. Madeline à une certaine force de caractère, c’est une battante. Elle est joyeuse et amusante. Ne pouvant aller à l’exterieur, sa mère et elle sont pleines de ressources pour passer du bon temps ensemble. Elles ont leurs petits rituels: des jeux revisités, des repas Français…

Ce que j’apprécie beaucoup dès les premières pages, c’est le style un peu « journal intime » ponctué de dessins, de graphiques… C’est un livre assez interactif, vivant finalement.

Très vite, Madeline découvre que de nouveaux voisins s’installent juste à côté de chez elle. Bien-sûr, parmi ces voisins, un beau jeune homme est là et Madeline va très vite s’intéresser à lui. Rapidement, ils vont trouver le moyen de rentrer en contact. Si vous ne connaissez pas encore cette histoire, je vous laisse découvrir comment.

Madeline va, pour la première fois, tomber amoureuse et je trouve que ce sentiment est extrêmement bien décrit. Pendant ma lecture, j’avais l’impression de redevenir adolescente. On a toute vécu les émotions de Madeline et, même si nous ne sommes pas atteintes de la même maladie, les émotions et les sentiments restent les mêmes, alors, on ne peut que s’identifier à elle !

Olly, le jeune homme, est un garçon formidable. J’ai beaucoup apprécié ce personnage. Tout comme Carla, l’infirmière.

Ce livre est un petit coup de cœur auquel je ne m’attendais pas ! Moi qui pensait pleurer toutes les larmes de mon corps, ce que j’appréhendais, et bien pas du tout ! Peut-être avais-je deviné le dénouement de cette histoire…

Je crois que c’est le premier livre que j’annote autant !! Voici quelques unes des citations que j’ai beaucoup appréciées:

J’aimerais pouvoir répondre quelque chose, pas la première chose qui me passe par la tête, non, les paroles parfaites pour le consoler, pour lui faire oublier sa famille pendant quelques minutes, mais je ne trouve pas. C’est pour ça que les gens se touchent. Parce que, parfois, les mots ne suffisent pas.

 

Tout ce que je sais du monde, je l’ai appris grâce à eux. Mais la description d’un arbre ne sera jamais un arbre, et un millier de baisers de papiers n’égaleront jamais la sensation des lèvres d’Olly posées sur les miennes.

 

Etre amoureux de toi, c’est encore mieux que de l’être pour la première fois. C’est comme si c’était la première, la dernière et l’unique fois en même temps.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette histoire, j’espère que mon article vous aura donné envie de la découvrir !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Cassandra Hudon dit :

    Merci pour ton avis! Je me cherchais justement une petite lecture de ce genre. Je vais me le chercher et je te redonnes des nouvelles 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou. J’ai hâte d’avoir ton retour sur cette lecture !
      À bientôt !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s