Belle, de Robin McKinley

Ce livre étant dans ma PAL depuis plus d’un an, j’attendais le bon moment pour le découvrir. Après un abandon, j’ai eu envie d’une jolie lecture qui me fasse oublier ma récente déception !

C’est donc tout naturellement que je me suis penchée sur ce joli roman de Robin McKinley:

Belle

img_20180213_1756371298002997.jpg

Le résumé:

Belle était loin d’être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Auteure : Robin Mckinley

Genre: conte

Editions: Pocket

Ma note: 15/20

Ce que j’en pense:

J’ai beaucoup entendu parler de ce conte revisité. Beaucoup d’avis le décrivent comme LA  meilleure réécriture de La Belle et la Bête. J’étais donc très curieuse et impatiente de découvrir ce livre.

Notre héroïne est loin d’être aussi jolie que ses sœurs aînées. En réalité, elle ne s’appelle pas Belle mais Honneur. Mais lorsque son père lui raconte l’histoire de son prénom, cette dernière alors âgée de 5 ans, lui dit qu’elle aurait préféré être appelée Belle. C’est donc ainsi qu’elle est appelée par ce nouveau prénom. En grandissant elle se rend compte que ce prénom ne lui correspond pas vraiment. Ses sœurs sont bien plus belles mais, même si elle se voit comme le « vilain petit canard » de la famille, elle est futée, intelligente, courageuse…

Gervain, ferronier au chantier de leur père, est très amoureux d’Espérance, l’une des deux sœurs de Belle. Cet amour est réciproque et ils souhaitent partir loin de la ville, vivre leur amour. Ger, aimerait retourner au Nord afin d’être forgeron.

Les affaires du père de Belle se passent mal et ils doivent vendre aux enchères leurs biens. Ger, leur propose alors de les emmener avec lui au Nord afin de les héberger et ainsi épouser Espérance.

Au début du récit, le rythme est tout à fait correct mais dès lors que la famille de Belle se voit être obligée de quitter la ville, on baisse d’intensité. Il faut une centaine de pages pour que Belle découvre le château de la Bête. A ce stade nous sommes à peu près à la moitié du livre…

Contrairement aux autres versions de La Belle et la Bête, Belle ne semble pas si effrayée que ça en voyant la Bête. Quant à la Bête, elle est profondément gentille… Mon problème avec ce livre c’est que malheureusement, un nouveau changement de rythme intervient. Tout va trop vite. Sans parler de la fin…

De plus, je regrette le manque d’actions, de rebondissements. Certains éléments du récit sont assez prévisibles. Mais des éléments attendus comme, par exemple, un éventuel prétendant de Belle, ne sont pas présents dans ce récit. J’avoue ne pas avoir vraiment saisi comment la Bête est devenue bête. Certains détails manquent à cette histoire alors que, précédemment, l’auteure nous décrit parfaitement tout ce qui se passe: la nouvelle vie de la famille, comment le père de Belle s’est retrouvé piégé, le mystère qui plane autour de cette forêt pleine de légendes…

Alors, oui, l’auteure revisite le conte mais selon moi, il manque quelque chose…  Cela n’empêche que c’est une très jolie histoire que j’ai beaucoup appréciée. Tous les personnages sont sympathiques, bienveillants… peut-être trop… Le fait qu’il me manque quelque chose dans cette histoire fait baisser ma note et l’espoir que j’avais de ce livre, d’être un coup de cœur s’est envolé avec ces différences de rythmes et cette fin beaucoup trop rapide !

Ce que j’ai écouté pendant ma lecture:

Depuis peu, j’ai pris l’habitude avec certaines lectures, de me mettre des ambiances sonores ou des musiques en lien avec ma lecture en cours.

Je suis tombée sur cette petite playlist continue, de musiques instrumentales, féerique :

 

Il est maintenant temps pour moi de vous laisser. Si vous avez lu cette réécriture, j’aimerais beaucoup connaître votre avis !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je cherche ce roman depuis un petit moment. Il m’intrigue beaucoup! J’ai tout de suite craquée pour la couverture, mais j’admets que ton avis me rend nerveuse… et encore plus curieuse de découvrir l’histoire. Je suis tombée sur ton blog par hasard ce matin et c’est un vrai coup de coeur 🙂 ! J’ai hâte de lire tes autres articles!

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou et bienvenue à toi !! C’est une très jolie lecture même s’il m’a manqué quelques actions. Je le conseille quand même ! En sachant que d’autres l’apprécient bien plus que moi !
      Merci beaucoup pour ton compliment ! 😍😍

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s