Journal d’un marchand de rêves de Anthelme Hauchecorne, Chronique #4

Je vous l’avais dit dans ma dernière chronique, je souhaitais vous parler d’un auteur dont j’apprécie particulièrement la plume. Il s’agit d’Anthelme Hauchecorne. J’ai eu l’occasion de rencontrer l’auteur au Livre Paris en Mars dernier. « Journal d’un marchand de rêves » était dans ma wish-list mais je n’ai pas résisté, je l’ai acheté de suite et je me suis empressée de le faire dédicacer !

Le résumé:

wp-image--943266534J’ai séjourné en hôpital psychiatrique. Pas de quoi fouetter un chat sauf, comme moi, vous êtes fils de stars. Par crainte du scandale, mes parents m’ont expédié loin d’Hollywood, dans la vieille Europe. Les meilleurs spécialistes m’ont déclaré guéri. En vérité, la thérapie a échoué. Les songes ont repris, plus dangereux que jamais. Malgré moi, je me trouve mêlé aux intrigues de Puissants Rêveurs. Des gens charmants et bien décidés à m’éliminer, plus avec élégance. M’entêter est une superficie totale déraisonnable. Pourtant, deux plaies à la vif m able de tourner la page … La première est une fille. La seconde, une soif de vengeance. Je m’appelle Walter Krowley. Vous tenez mon journal intime. Prenez-en soin. Ce livre pourrait être mon testament …

  • Fantastique, Dark Steampunk
  • Editions: L’atelier Mosesu
  • 557 pages
  • 19 euros

Ce que j’en pense …

Il va m’être difficile de vous parler de ce livre! Ce roman est fou, hors norme, inclassable…  Je ne pense pas avoir déjà lu une oeuvre pareille !! Je vais tout de même essayer de vous donner mon avis sans vous faire « peur ». Il faut savoir que j’ai adoré cette lecture, ce qui lui a valu une note de 18/20 sur Livraddict! Mais il est très dur à résumer…

Sinon, il faut avouer qu’il s’agit d’un très beau livre avec des entêtes de chapitre travaillées. Un petit plus non négligeable !!

wp-image-219569558

Nous sommes avec Walter Krowley jr, enfant du cinéma avec des parents acteurs / réalisateurs. C’est un jeune homme triste, qui se dévalorise. Il n’a pas d’estime de soi. Il « traîne » avec son meilleur ami, ce qui n’est pas vraiment une bonne chose pour lui. Sa vie  de débauche va prendre une nouvelle tournure suite à un malheureux accident de la route dont il sera tenu responsable.

Walter, une nuit, va se réveiller, et découvre sa chambre inversée et toute bleue. Pensant être victime d’un canular, il cherche les caméras puis il se rend compte que, dehors, il règne une atmosphère étrange… Il fait nuit mais les nuages ​​sont rouges, les voitures sont couvertes de sables et Walter à la sensation que tout est endormi dehors! Le plus étrange, c’est qu’il est rattaché à quelque chose par une chaînette d’argent: son « ça »!

Nous voilà plongés au cœur d’un univers onirique, un univers complètement « déjanté » ! Nous allons alterner entre la vie réelle et « L’Ever », rencontrer des personnages plus ou moins étranges, des créatures, des robots… découvrir des lieux très particulier, Doowylloh, Brumaire … J’ai trouvé qu’il régnait une ambiance à la Mad-Max où chacun s’affronte pour ce sable si particulier.

Parfois (même souvent), nous avons envie de secouer Walter !! Il a le don pour faire les mauvais choix! Mais bien sûr, c’est ce qui fait aussi le charme du personnage ! Il sera fou d’une jeune fille bien plus débrouillarde que lui et ensemble, ils vont parcourir le monde des songes. Banshee est quelqu’un d’autonome qui n’a pas peur de grand chose et qui sait ce qu’elle veut. J’ai beaucoup apprécié ce personnage.

L’auteur possède une plume très travaillée, très agréable à lire où chaque mot est bien choisi. Ce mélange d’histoire extraordinaire et d’écriture particulière donne un livre explosif ! C’est un régal de le lire. 

Je ne souhaite pas vous en dire plus sur cette histoire, il faut vraiment la découvrir. Ce que je peux dire, c’est que lorsque j’ai tourné la dernière page, j’étais prête à la relire immédiatement. Je me suis posée quelques questions en fermant ce roman et je pense que je vais le relire dans quelques temps car c’est un univers un peu complexe tout de même et j’ai peur d’être passée à côté de quelques infos. C’est un peu comme un bon film où il y a énormément d’actions avec beaucoup d’éléments dans chaque scène, un film que l’on se repasse et où on se dit « Je n’avais pas remarqué ça la première fois ». J’ai la même sensation avec ce roman.

C’est sans doute pour cette raison que je ne lui ai pas mis 20/20, juste pour ce côté « fou » du livre qui peut effrayer certaines personnes. Mais j’ai vraiment aimé le lire, je l’ai dévoré en peu de temps ! Il y a beaucoup de références culturelles dans ce livre et c’est un vrai plaisir !

Je vous reparlerai d’Anthelme Hauchecorne très prochainement car j’ai actuellement un de ses livres dans ma PAL du Pumpkin Autumn Challenge et je suis très curieuse de découvrir sa plume dans d’autres romans !

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s