Apostasie de Vincent Tassy, Chronique #3

L’année n’est pas terminée mais je peux déjà vous dire que « Apostasie » de Vincent Tassy est LE coup de coeur de 2017. Et peut-être même, un de mes livres préférés.

J’ai reçu ce petit bijou à Noël et j’ai attendu patiemment que l’occasion se présente pour le lire. Alors de temps en temps, je le sortais de ma bibliothèque, je le regardais puis je le reposais…

Mais il est temps de vous le présenter à présent !

Le résumé:

Apostasie de Vincent TassyAnthelme croit en la magie des livres qu’il dévore. Étudiant désabusé et sans attaches, il décide de vivre en ermite et de s’offrir un destin à la mesure de ses rêves. Sur son chemin, il découvre une étrange forêt d’arbres écarlates, qu’il ne quitte plus que pour se ravitailler en romans dans la bibliothèque la plus proche. 
Un jour, au hasard des étagères, il tombe sur un ouvrage qui semble décrire les particularités du lieu où il s’est installé. Il comprend alors que le moment est venu pour lui de percer les secrets de son refuge. Mais lorsque le maître de la Sylve Rouge, beau comme la mort et avide de sang, l’invite dans son donjon pour lui conter l’ensorcelante légende de la princesse Apostasie, comment différencier le rêve du cauchemar ?

  • Fantasy
  • Editions du CHAT NOIR
  • 333 pages
  • 19,90 euros

Ce que j’en pense…

Apostasie de Vincent TassyPour commencer, cette couverture est magnifique, assez inquiétante, mais magnifique ! Première chose pour laquelle ce livre me faisait tant envie. La deuxième chose c’est le résumé. Dès que l’histoire se passe dans une bibliothèque ou avec des livres, cela m’attire tout de suite.

J’ai lu la préface de Barbara Sadoul et j’ai de suite pensé que j’allais passer un très bon moment avec cet ouvrage.

Ce livre est composé de trois parties dont chacune possède plusieurs chapitres plus ou moins courts. Une composition que j’apprécie particulièrement.

Je commence ma lecture et rencontre Anthelme, un jeune homme qui se sent seul, qui n’a pas d’attache et qui décide de partir sans vraiment savoir où il va se rendre. C’est un passionné d’histoires et de lectures enchantées. Il va alors, s’enfoncer dans une forêt dont les arbres ont le feuillage rouge. Il apprendra plus tard que ce lieu s’appelle la Sylve Rouge.

Alors c’était cela, la vraie magie, les contrées enchantées. Insondables. Oppressantes, aussi, mais dans ce climat trop calme, trop retenu, dans cette nuit secrète, je n’arrivais pas à avoir peur, non. Ce qui sourdait en moi comme une salve d’amour, c’était l’excitation. L’appel tentaculaire du mystère.

Alors que la forêt m’aspirait, il ne se dessinait plus dans mon cœur le chemin d’un retour.

Sans attendre, je lui offris ma vie et mon sang.

Pour nourrir les nervures de ses feuilles.

Dans cette forêt, il perd la notion du temps. Est-ce que le temps passe très lentement ou au contraire, très vite? Il ne le sait pas. Mais après s’être aventuré dans cette forêt si particulière, il va se trouver un endroit où se réfugier: une petite maison en ruine. Il va passer trois ans dans cette endroit sans avoir de notion ni du temps, ni des saisons qui défilent.

Il continuera de se rendre à la bibliothèque du village pour se procurer quelques ouvrages dont un qui va changer son existence. Son œil est attiré par un livre au titre évocateur.Le temps passe et Anthelme va faire la connaissance de l’auteur, Alvaron, lors d’une visite à la bibliothèque. Ce dernier le cherchait… A partir de ce moment, sa vie va prendre une toute nouvelle tournure. Alvaron lui présentera Aphelion, le Maître et celui-ci lui racontera l’histoire d’Apostasie…

Je suis rentrée immédiatement dans l’histoire et l’univers fantasy de l’auteur. Vincent Tassy est un auteur à la plume incroyable. Tout se passe très vite et nous n’avons pas le temps de nous ennuyer sans pour autant que des détails soient oubliés. Cette première partie du roman est magnifique de part la description de l’univers, la description des personnages (qu’on imagine aussi magnifiques que l’auteur nous les décrit), par la poésie employée. Ce texte est magnifiquement beau tout en nous décrivant des passages d’horreur.

-Tu sais, Anthelme, dit Aphelion, la Sylve tout entière me parle. Je suis son cœur. Vois-tu ces myriades de roses, ces nectars qui coulent dans le marbre? Ces longues tresses d’épines, qui passent par la meurtrière et se répandent partout dans le donjon?

Je hochais la tête.

-Les racines de mes rosiers blancs tracent une toile sous la terre. Boivent le sang de tout ce qui vit et meurt dans la Sylve. Viennent à moi.

Parce que oui, il y a bien des passages un peu gores… Mais encore une fois, cela passe bien grâce à l’écriture de l’auteur. Nous sommes dans un univers vampirique. J’ai toujours aimé les histoires de vampires mais celle-ci m’a profondément bluffée !

Anthelme, en découvrant la légende d’Apostasie ne saura si cela est réel ou si ce n’est qu’une légende. Il sera parfois envoûté par la beauté inimaginable d’Aphelion et je dois vous avouer que nous aussi. L’auteur a fait un travail incroyable et nous a piégé nous aussi, lecteurs.

Nous suivons Anthelme tout au long de sa quête, à la recherche de la princesse Apostasie. Nous faisons la rencontre d’autres personnages, vampires eux aussi. Mais je vous laisse découvrir cette histoire sans vous en dévoiler plus.

Que dire de plus ? Je pense que vous l’aurez compris, j’aime particulièrement ce livre et je me suis laissée envoûter par la si belle écriture de Vincent Tassy. Si vous ne connaissez pas cet ouvrage et si vous aimez la fantasy, FONCEZ !!!!

Petite surprise pour moi à la fin de ce roman, Vincent Tassy « remercie Morgane Caussarieu et Anthelme Hauchecorne pour leurs conseils et leurs livres qui l’inspirent tant ». J’étais agréablement surprise de voir le nom d’un autre auteur que j’adore et dont je vous parlerai très prochainement, qui n’est autre que Anthelme Hauchecorne ! Je trouve justement que ce sont deux auteurs qui ont le pouvoir de nous décrire des univers très particuliers tout en ayant une plume extrêmement poétique.

 

 

Publicités

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai acheté ce livre à l’occasion du Salon Fantastique en mai. Il me faisait envie depuis un bout de temps, mais je n’ai lu que quelques pages avant de le reposer. Le livre me semble vraiment prometteur mais très dense et, comme tu l’as fait, j »attends la bonne période pour le lire.
    Par contre, le gros truc de fou qui m’a bien plu, c’est la poésie de la plume de l’auteur c’est fou ! J’ai été carrément surprise et je suis sûre que je vais beaucoup l’aimer ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense aussi que tu aimeras beaucoup. Mais pour vraiment l’apprécier il faut en effet, le lire au bon moment. Je suis convaincue que tu seras sous le charme de ce récit. Merci beaucoup pour ta visite. À bientôt

      J'aime

  2. LeLapinQuiLit dit :

    Ouah la couverture est juste sublime (comme toujours avec le Chat Noir) et ta photo lui rend vraiment honneur. Quand j’ai vu la couverture sur livraddict je pensais que c’était un comic ‘:-)
    Je suis comme toi, j’adoore les livres qui parlent de livres
    Ton avis me mets des étoiles plein les yeux. Si un jour j’ai l’occasion de me procurer ce livre, je n’hésiterai pas une seconde, merci pour cette découverte

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire ça me fait très plaisir ! J’espérais vraiment faire honneur à ce roman magnifique car au premier abord, c’était la couverture qui m’avait charmée mais le texte… Il n’y a pas de mot… j’ai vraiment hâte de découvrir les autres oeuvres de l’auteur ! Et tu as raison les éditions du Chat Noir font un travail sublime! À bientôt !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s